1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Ma cabane au Chanada : le songe du Pétrocore surréaliste

DSC 1004Jean-Jacques, Jacques et Christian. Une trinité autant spirituelle que laïque qui jongle avec les idées les plus fabuleuses, slalome entre les mots les plus énigmatiques, dérive dans des aventures toujours chimériques. C’est chez le Mitch, « le dernier Pétrocore », là où se tutoient les banquets et libations,  vallon sacré, cœur du sanctuaire des premiers Périgourdins, qu’ils ont fêté la sortie de leur  livre intitulé Ma Cabane au Chanada.

Lire la suite...

Bernard Szczerba ou la joyeuse mélancolie venue de l’est

SZCZERBA-04Compositeur et interprète, Bernard Szczerba puise dans ses racines slaves une cosmologie musicale aussi universelle que singulière où souffle une géographie sensuelle des extrêmes. Son dernier CD, « Slave » nous plonge dans un univers où la moisson des amours mais aussi celle de la mort renvoient à Svantovit, le dieu de la guerre dans la mythologie slave. La guerre contre soi-même menée pour que l’obscurité et la lumière communient ensemble autour du piano, des notes accordées par un cœur déchiré mais dont la douleur devient une ode au bonheur.

Lire la suite...

Amoureux du Périgord : à déguster sans modération

AMOUREUXA l’initiative du mécène André Added, 27 écrivains  racontent leur Périgord dans un ouvrage inédit : « Amoureux du Périgord ». L’âme du Périgord, celle qui se vaut éternelle et contemporaine, aussi diverse que riche,  est désormais en tête de gondole des libraires. Un livre pour des vacances, au plus près de chez nous, au plus près du coeur.

Lire la suite...

Bernard Giraudel : l’impromptu de Trémolat

GIRAUDEL-01A Trémolat, Bernard Giraudel entretient une des plus merveilleuses tables du Périgord : La Vieux Logis. Avec ses yeux qui pétillent comme le champagne, le sage et fantasque porteur d’étoiles joue avec les histoires et construit des rêves qui, par sa faconde, deviennent réalité. Rencontre inédite, improvisée, à l’image de ces dîners sans apprêt qui contribuaient aux charmes du Siècle des Lumières.

Lire la suite...

Françoise Caillé : sculpteur de bonheur

DSC 0059Dans son nouvel atelier de Jevah près de Saint-Astier, Françoise Caillé entretient sa passion pour la peinture et la sculpture. Récompensée par la Médaille de sculpture lors de la biennale des Beaux-Arts en novembre dernier, elle préside depuis fin mars aux destinées de la vénérable Société des Beaux-Arts du Périgord. 

Lire la suite...

Les gazouilladesde Pascal Serre

Le Périgord version Bonux

DSC 6820Les drames politiques qui s’étalent en boucle, entre les cours de la Bourse et la presse people, révèlent que mon Périgord est une principauté vertueuse, dirigée davantage par Platon que par Machiavel. Enfin, je veux le voir ainsi. C’est le Périgord version Bonux. La lessive et le cadeau compris.

Lire la suite...

 

IMPRIMERIE-FANLAC

Le feu rouge

feu rouge de la semaine

BOIDÉLA SEMAINE DE THIERRY BOIDÉ

Battu à la présidence de Les Républicains en Dordogne le week-end dernier, le bouillant Thierry Boidé a du essuyer la difficile prestation de son mentor Nicolas Sarkozy durant l'émission de David Pujadas, Des Paroles et des Actes avant de s'entendre comparer au candidat à l'investiture du Parti Républicain pour les présidentielles américaines, Donald Trump lors de la dernière session de l'Assemblée départementale. Répondant à Germinal Peiro le taclant sur sa verve il déclarera en fin de semaine : "Là ce n'est rien. le jour où vous me verrez énervé, vous allez avoir peur !" Personne n'en doute.

DELMON-INDUSTRIE

Le feu vert

feu vert de la semaine

BOUSQUET LR

Dominique Bousquet, le nouveau Boss et manager de Les Républicains de Dordogne

Même si dans la coulisse on s'y attendait, le nouveau "patron" des anciens gaullistes devenus Les Républicains est désormais Dominique Bousquet. Le Conseiller départemental et maire de Thenon qui rempile depuis trente ans dans son fief et bataille avec un diabolique radicalisme franchit un barreau de l'échelle qui lui redonne une dimension départementale un temps trouvée quand il fut député en lieu et place de Jean-Jacques De Peretti. il incarne une Droite héritée des années de gloire portées par Yves Guéna que celle de son concurrent du moment Thierry Boidé accroché à Nicolas Sarkozy. Les réseaux gaullistes pur sucre et de son mentor Jean-jacques De Peretti on été déterminants dans ce challenge. Un revers pour Antoine Audi mais aussi une victoire pour les soutiens d'Alain Juppé pour les prochaines échéances.