1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Vœux 2017 : à chacun son Paradis.

VOEUX 2017A voir ce que mes vœux de l’an passé ont produit, je m’interroge sur ma capacité à vous convaincre de ma bonne foi. La foi, bonne et mauvaise, c’est bien ce qu’il faut avoir pour continuer à croire tous ceux qui nous disent que cela ira mieux demain, et surtout avec eux.

Lire la suite...

Mimos : l’entrée en résistance

KeswickSteve Eggleton Eventdigital 1Avec Fous de bassin et la compagnie Ilotopie, l’ouverture de la 34ème édition du festival du Mime de Périgueux a été une boussole rassurante pour guider à travers une époque effrayante. Ils étaient des milliers, ce lundi 25 juillet, à l’heure où les étoiles dansent dans le ciel, le long de la rivière et protégés par les coupoles illuminées de la basilique Saint-Front.

Lire la suite...

Encres de Chine, encres câlines

EDC couvertureJournaliste, donc voyageur des petits et des grands espaces, Alain Bernard a traversé en trois étapes le premier roman de Pascal Serre, Encres de Chine. Une rencontre entre un français, psychiatre et franc-maçon à Périgueux, en Dordogne, et une jeune chinoise pratiquante du Falun gong. Impressions de lectures.

 

Lire la suite...

La vie selon Michel Testut

Michel TESTUTAvec son dernier ouvrage, « Il était une fois », Michel Testut poursuit son récit de voyages dans l’âme d’un Périgord qui ignore les mauvaises rencontres. Du loup du curé à la Cabane de chasse, oubliant la frontière entre le réel et l’imaginaire, le poète dessine avec son lyrisme soigné des chemins nécessairement merveilleux. En ces temps de consternation, Michel Testut joue ainsi le Père Noël. Ce serait dommage de ne pas y croire.

Lire la suite...

Christian Dardelet : « Je cuisine, donc je suis »

DSC 3059Entre le château familial de Fayolle, à Sarrazac, et la bâtisse contemporaine de sa compagne située sur les hauteurs de Trélissac, prés de Périgueux, Christian Dardelet écrit sa prose culinaire. Avec bonne humeur il fait d’une recette de cuisine un art poétique. D’octobre en juin, chaque jeudi soir, à l’heure où le soleil a succombé, il saupoudre ses rencontres gastronomiques de quelques étoiles et propose aux matelots des fourneaux de mettre les voiles avec un petit bout de bon sens et un grand morceau d’innocence. Le disciple du Grand Escoffier, avec sa carcasse à la Vatel, se révèle aussi un très moderne et pittoresque Carême.

 

Lire la suite...

Les gazouilladesde Pascal Serre

L’òme politica et le Lébérou

Elections le vote blanc bientot reconnuEn Périgord, depuis des lustres, la politique est une grande cause tribale. Tout y relève d’une science exacte, que pour les indigènes. Pourtant, quitte à explorer les dessous d’un iceberg, sans oublier les ours faussement gentils et les pingouins faussement méchants, la cartographie polaire restant étrangère au réchauffement climatique, risquant de disparaître version expédition Franklin, l’estrangier ne pourra que s’approcher de la calotte glacière ou de la… terre de feu.

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

IMPRIMERIE-FANLAC