1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Amoureux du Périgord : à déguster sans modération

« Quand ils voient un miracle, la plupart ferment les yeux ». C’est par cette citation de Christian Bobin que Michel Testut, une des vingt-sept plumes des « Amoureux du Périgord » nous entraîne dans une balade littéraire riche en talents et diverse dans ses regards croisés. Un miracle du au trépidant André Added, un mécène qui, il y a déjà presque quatre ans, reprenait l’élégant magazine Le Journal du Périgord. Un sauvetage en bon ordre et qui a contribué à ce que ces plumes perpétuent l’esprit de famille né il y a vingt-cinq ans.


Alors que sous l’impulsion de Annie Delpérier reprenait vie l’Académie des Lettres et des Arts du Périgord, André Added, voulait que ses membres « s’interrogent sur l’existence du Périgord et sur sa vocation afin de mieux percevoir le possible devenir. » La chose est réussie. Il ne manque guère d’esprits à ce mariage littéraire sans précédent. Pas moins de vingt-sept personnalités du monde de la poésie, de la peinture, conteurs, historiens… Une mosaïque contemporaine qui multiplie les découvertes, les sensations et émotions d’un pays généreux et riche en tout, ou presque. La disparité des personnages, des plumes, donne une vivacité particulière à l’ouvrage.

andré-ADDED

Annie Delpérier n’hésite pas, évoquant son pays, d’écrire : « Périgord ! Notre patrie. » A sa façon, Robert Poudérou lance : « L’âme du Périgord… où est-elle ? » Et bien elle est là, entre les lignes et les mots qui construisent et fixent un Périgord à la fois éternel et moderne. Annie Delpérier, dans sa préface s’exprime ainsi : « Le regard renoue avec sa terre d’enchantement le mystérieux pacte d’amour dont tout dépend. » Comme c’est vrai et comme ce livre, au fil des poignées de lecture le rend si bien.

Tous ces auteurs, le plus souvent connus mais parfois discrets, bénéficient d’une notice biographique qui permet de partager leurs écrits et donc mieux apprécier le sujet que chacun a retenu. Des illustrations viennent judicieusement enrichir les textes. Signées de Jean-Michel Linfort, Jean-Claude Allard, Jacques Saraben ou Francis Pralong.

SAM 6813

« Amoureux du Périgord » c’est à la fois le titre et le résumé de cet ouvrage qui relance aussi une édition locale jadis florissante et qui s’est étiolée sous les coups de boutoir de la raison marchande. Chaque artiste a besoin d’un mécène. Le Périgord est un artiste et il a trouvé, pour un temps, son mécène : André Added. Alors, ne fermons pas les yeux.

Amoureux du Périgord – Ifie éditions Périgord – 190 pages – 18 euros

Texte et photo : Pascal Serre


  

Pour pouvoir commenter ce billet, vous devez vous identifier ou, si vous n'avez pas de compte en créer un en cliquant sur espace abonné en haut de page.

Les gazouilladesde Pascal Serre

Le majordorme et les confinés de Sigmaringen

castillo de sigmaringen 4185441Julius Stein, le majordome du roman de Pierre Assouline Sigmaringen m’a accompagné durant ce long week-end au muguet confiné. A la fin de l’été 44, quelque part en pays de Bade la lente décomposition des fragments de la France de Vichy et la décadence des jeux de pouvoirs qui forgeaient une miteuse tragédie. Un confinement à ciel ouvert.

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

IMPRIMERIE-FANLAC