1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Le Périgord version Bonux

La main sur le cœur, l’autre sur les yeux, je vous le dis : mes politiques de Dordogne sont les plus blancs que l’on connaisse. Si il y eût, par le passé, quelques frémissements d’égarements, chacun retrouva en hâte le bon chemin. Quelques prières laïques suffirent à prouver que je ne m’étais pas trompé sur leur sainteté démocratique. Au fond, rien qui ne mette à l’arrêt le blaireau d’Anticor qu’est l’ancien magistrat Alain Bressy. Faut dire qu’il a fait presque toute sa carrière au pays des croquants ; on peut lui faire confiance.

Cette planète de tous les egos et des intérêts partagés

De même, si rien ne sort dans la presse locale, on peut faire aussi confiance à nos journalistes qui investissent surtout les apéros en tout genre, là où se glanent les derniers secrets qui vont nourrir les pages déjà passées au lave-linge ou lave-vaisselle que sont leurs ordinateurs à pédales. Oui, je veux être confiant sur mes représentants en tous genres, lessiviers de la démocratie lilliputienne de mon hexagone provincial. C’est plus confortable. Et pourtant, dans une autre vie, parfois même encore, je trouve quelques arrangements, certes sans gravité, mais toujours bien arrimés aux habitués de cette planète de tous les egos et des intérêts partagés.

DSC 6824 Je transforme mon ordinateur en lave-linge ou lave-vaisselle

Moi aussi, désormais, je transforme mon ordinateur en lave-linge ou lave-vaisselle. Tout au long de l’année passée j’ai reçu mes paquets de lessive avec, à l’intérieur, un cadeau surprise. Avec le temps et mon étoile pâlissante, je reçois toujours les lessives mais chaque paquet ne contient plus qu’un bon à gratter pour accéder au tirage miracle qui pourrait m’apporter le graal. Je ne gratte même plus.

J’ai bien entendu, Noël Mamère, encore élu, susurrer sur la masse financière gigantesque, les pouvoirs titanesques tenus par les élus locaux… Il ne se représente plus aux élections. Ceci expliquerait-il cette brusque saillie ? Ce n’est pas correct et je le tance affectueusement pour me contrarier dans mon bac à sable. Je vous le dis : combien je suis tranquille à me confondre en louanges pour le caractère vertueux de mon maire, de mon conseiller départemental ou régional, de mon député et même de mon sénateur. Je l’avoue, avec ses élections à répétition, je suis redevenu le petit enfant qui accompagne sa maman à l’épicerie, et qui attend le paquet de Bonux pour en tirer le « cadeau surprise ».

La macronie locale, toute essouflée par ses victoires sans partage, étrangère à ce délicieux savon qu’est le pouvoir, égarée face aux sursauts des baronnies éssorées par le lavage des autres lessiviers que sont les électeurs, tente de démontrer que sa propre lessive lave plus blanc. Cette fois, il n’y a pas de cadeau, ni de surprise.

Texte et photos : Pascal Serre


Ajouter un Commentaire

Charte des commentaires de lespritperigord.fr

lespritperigord.fr vous ouvre ses pages pour échanger avec la rédaction et les membres de sa communauté. C’est un espace de réaction, de discussion, d'information ouvert aux internautes inscrits. Les intervenants doivent donc répondre aux principes élémentaires du débat :

lespritperigord.fr est seul juge des messages qu’il met en ligne, ou non – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessous. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant les adresses de contact du site, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

Gardez à l’esprit qu’une attitude posée, polie et respectueuse envers les autres intervenants est toujours préférable pour un échange d’idées.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n’y ont pas leur place.

Tout contenu contraire à la loi est proscrit : par exemple, l’incitation à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation tout comme la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats. Par ailleurs, les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

Les propos discriminatoires, sous toutes les formes, sont proscrits.

Évitez-le hors-sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations : ils n’apportent rien et peuvent induire en erreur.

Les plaisanteries de mauvais goût et les comparaisons douteuses sont souvent blessantes ou insultantes. Merci de les éviter.

Pour être compris de tous, rédigez des messages lisibles et compréhensibles : pas de langage SMS, de commentaires en majuscules ou en langue étrangère sauf exception.

La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam, n’est pas la bienvenue.

La publicité est également interdite sur lespritperigord.fr. Ne soumettez pas de liens commerciaux.

Il n'est intéressant de proposer aux autres lecteurs des liens que si un commentaire explicite leur contenu. Un lien seul est stérile et peut être assimilé à du spam.

Vous vous engagez à respecter les droits des tiers pour les textes et les images que vous soumettez. Avant de publier un contenu, posez-vous la question: "Ai-je les droits nécessaires pour le proposer ?"

Vous pouvez ne pas être d'accord avec un article de lespritperigord.fr. Expliquez ce qui motive votre commentaire, sans vous montrer agressif. La critique constructive oui ; les insultes non.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, ne lui répondez pas. Utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat. De plus, si le commentaire auquel vous répondez a été modéré, le vôtre peut devenir sans objet et être modéré à son tour.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de lespritperigord.fr moderation@lespritperigord.fr

Toute attitude contrevenant à cette charte peut être passible de bannissement du site.

Vous pouvez poser des questions aux journalistes de la rédaction dans les commentaires. Dans la mesure du possible, la rédaction répond aux interrogations des internautes de lespritperigord.fr

Enfin, souvenez-vous que vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de lespritperigord.fr se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat. Nous sommes seuls juges des messages que nous mettons en ligne ou non.


Code de sécurité
Rafraîchir

Mes bonnes adresses

AGEMA