1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Jean-Paul Daudou : mélodie en sous-sol

DSC 0020Après la douche glacée du sondage créditant sa liste de 10% des suffrages exprimés, Jean-Paul Daudou a réuni ses fidèles, une bande de copains, d’anciens potaches et quelques aspirants sous-mariniers. Il y avait dans la salle, en sous-sol, un air de Fado, chant mélancolique qui associe la nostalgie du passé à la difficulté de vivre, presque du chagrin. 

Lire la suite...

Antoine Audi : L’Homme pressé

 AUDI-01Candidat officiel et de l’UMP, de l’UDI et du Modem pour l’élection municipale de Périgueux, Antoine Audi fait aussi face aux héritiers de Yves Guéna regroupée autour de Jean-Paul Daudou. Il incarne une droite décomplexée et s’affiche comme l’héritier de personne. Ambitieux et opiniâtre, Antoine Audi se révèle comme une solide alternance face à Michel Moyrand. A savoir si celle-ci sera aujourd’hui ou demain. Portrait d’un homme pressé qui peut, aussi, témoigner de constance et de sérénité.

Lire la suite...

Michel Moyrand : après la pluie, le beau temps

MOYRAND-01Elu par surprise et d’une courte tête maire de Périgueux en 2008, face à Xavier Darcos à l'époque Ministre de l'Education nationale, Michel Moyrand se présente une nouvelle fois aux élections municipales de mars prochain. Face à lui : une opposition déchirée, un Front national qui a le vent en poupe, un contexte national défavorable mais, aussi, un bilan au final plus satisfaisant qu’il n’y paraît. Rencontre avec un Michel Moyrand, version normale, et qui veut continuer à écrire Périgueux.

Lire la suite...

Valentin Auro : « Je suis à l’UDI et j’y reste »

Valentin-AUROBenjamin de la liste « Ensemble réveillons Périgueux » menée par Antoine Audi, Valentin Auro prouve qu’il est membre de l’UDI contrairement aux propos de certains de ses dirigeants locaux.

Lire la suite...

Périgueux 2014 : états d’âme à l’UDI

FAUREEn décembre dernier, l’Union des Démocrates de la Dordogne soufflait sa première bougie. Aujourd’hui, le mouvement créé par Jean-Louis Borloo peine à exister dans la vie politique périgourdine. Jean-Michel Faure, président départemental et Jean-François Cros Vice-président, s’accrochent à l’idée centriste avec la foi du charbonnier. Quitte à avaler le calice d’amertume ou à verser dans la déprime.

Lire la suite...

Les gazouilladesde Pascal Serre

L’òme politica et le Lébérou

Elections le vote blanc bientot reconnuEn Périgord, depuis des lustres, la politique est une grande cause tribale. Tout y relève d’une science exacte, que pour les indigènes. Pourtant, quitte à explorer les dessous d’un iceberg, sans oublier les ours faussement gentils et les pingouins faussement méchants, la cartographie polaire restant étrangère au réchauffement climatique, risquant de disparaître version expédition Franklin, l’estrangier ne pourra que s’approcher de la calotte glacière ou de la… terre de feu.

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

AGEMA

IMPRIMERIE-FANLAC