1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Georgette Gayet : le parfum de l’éternel printemps

DSC 2615Venus de Marsaneix, c’est en 1924 que les parents de Georgette Gayet ont acquis la maison où elle habite aujourd’hui. A Boulazac, dans le quartier de la Cité Bel Air. A l’angle des rues du Canada et de Vauquois. C’était le temps des « Péotards », des hommes frappés par la crise du monde rural et qui tentaient de s’adapter en se faisant embaucher aux ateliers de la compagnie de chemin de fer du Paris-Orléans situés à Périgueux. Georgette Gayet est une figure emblématique du quartier, au charme et à la personnalité joyeuse et ferme. Elle incarne aussi une réussite sociale dans cette province du Périgord qu’elle n’a jamais quittée.

Lire la suite...

Jean-Émile Lachaud : Le fils de l’épicière

DSC 2463C’est la main sur le cœur que Jean-Émile Lachaud raconte son histoire et celle du quartier de la Cité Bel Air, À Boulazac, prés de Périgueux, où il a passé son enfance et où, aujourd’hui, il pratique une retraite active, dans l’ancienne épicerie tenue par sa mère. Un récit où se mêlent l’atmosphère de Jean Giono et des personnages à la Marcel Pagnol.

 

Lire la suite...

Les Francs-maçons de Périgueux lèvent le voile

DSC 0017Le samedi 17 octobre prochain, et pour la première fois, trois obédiences maçonniques se sont unies pour proposer la première Biennale du Livre et de la culture maçonnique, au théâtre de Périgueux. Ouverte au public elle réunira une dizaine d’auteurs et plusieurs dignitaires.  Une opération médiatique qui en préservant les fondamentaux de ces ordres initiatiques veut poursuivre son engagement dans un monde qui perd ses valeurs humanistes dont le Périgord a toujours été un solide référent. Un pari qui entend se renouveler, tous les deux ans, avec toujours plus d'invités, de rencontres et de convivialité.

Lire la suite...

La laïcité ? Prendre du plaisir au bonheur des autres

JEAN-LUC-GIRAUDEL-01La Fédération de la Dordogne de la Ligue de l’enseignement fêtera le 150ème anniversaire de son mouvement à Périgueux le samedi 30 avril 2016. Forte de 350 associations et de 20 000 membres elle s’affirme garante des valeurs de la République. Où en sommes-nous cinq mois après le choc du 7 janvier ? Rencontre avec Jean-Luc Giraudel, son président.

Lire la suite...

Michel Didier: le médecin des voitures sans chevaux

DSC 1967C’est la tourmente de la défaite de 1940 qui a amené le jeune Chalonnais Michel Didier âgé de neuf ans à Périgueux. Soixante-dix ans après, il vit dans le quartier de la Cité Bel Air où il garde ses marques sur le garage automobile qu’il a créé en 1959 dans l’ancienne écurie d’un manoir de la rue du Pavillon repris par un de ses apprentis, Thierry Ducom.

 

Lire la suite...

Les gazouilladesde Pascal Serre

Un journaliste est celui qui vend la mèche en se brûlant les doigts

7d9fe88202e82ca2a943d1e666fa21d3c813aac0Le quotidien L’Echo Dordogne exclu d’une conférence de presse pour avoir usé de sa liberté d’expression. Silence accablant d’un prétendu club de la presse et grande solitude pour les journalistes de ce journal d’information et d’opinion.

Lire la suite...

 

AGEMA

IMPRIMERIE-FANLAC

Le feu rouge

feu rouge de la semaine

BOIDÉLA SEMAINE DE THIERRY BOIDÉ

Battu à la présidence de Les Républicains en Dordogne le week-end dernier, le bouillant Thierry Boidé a du essuyer la difficile prestation de son mentor Nicolas Sarkozy durant l'émission de David Pujadas, Des Paroles et des Actes avant de s'entendre comparer au candidat à l'investiture du Parti Républicain pour les présidentielles américaines, Donald Trump lors de la dernière session de l'Assemblée départementale. Répondant à Germinal Peiro le taclant sur sa verve il déclarera en fin de semaine : "Là ce n'est rien. le jour où vous me verrez énervé, vous allez avoir peur !" Personne n'en doute.

DELMON-INDUSTRIE

Le feu vert

feu vert de la semaine

BOUSQUET LR

Dominique Bousquet, le nouveau Boss et manager de Les Républicains de Dordogne

Même si dans la coulisse on s'y attendait, le nouveau "patron" des anciens gaullistes devenus Les Républicains est désormais Dominique Bousquet. Le Conseiller départemental et maire de Thenon qui rempile depuis trente ans dans son fief et bataille avec un diabolique radicalisme franchit un barreau de l'échelle qui lui redonne une dimension départementale un temps trouvée quand il fut député en lieu et place de Jean-Jacques De Peretti. il incarne une Droite héritée des années de gloire portées par Yves Guéna que celle de son concurrent du moment Thierry Boidé accroché à Nicolas Sarkozy. Les réseaux gaullistes pur sucre et de son mentor Jean-jacques De Peretti on été déterminants dans ce challenge. Un revers pour Antoine Audi mais aussi une victoire pour les soutiens d'Alain Juppé pour les prochaines échéances.