1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Francs-maçons en Périgord

Homme de théâtre, président du Conseil général, député, inventeur d’empire, anarchiste, sportif, résistant, journaliste, militaire, poète, écrivain, tous sont liés par la mythique cérémonie d’initiation qui marque l’entrée en Franc-maçonnerie. Et, le Périgord, que l’on désigne comme une terre maçonnique est le paysage dans lequel ils évoluèrent d’une façon ou d’une autre. Ils sont 22, tous décédés, que des hommes puisque la mixité en maçonnerie n’apparait qu’après le second conflit mondial en Dordogne.

Cette initiative due au Cercle philosophique et culturel du Grand Orient de France de Périgueux et à l’appui éditorial de Pascal Serre répond au Tricentenaire de la création de cet ordre en France. Elle accompagnait aussi la Seconde Biennale du Livre et de la Culture maçonnique de Périgueux qui se déroulait en octobre dernier.

Réunir ce qui est épars

Depuis 1989, les travaux menés par Guy Penaud qui avaient fait l’objet d’un ouvrage très complet sur le sujet, il n’y avait pas eu d’autres publications sur cette toujours mystérieuse association. On pourra être étonné de trouver côte à côte des plumes comme Guy Mandon (ancien inspecteur général de l’Education nationale, ancien directeur de l’institution Saint-Joseph de Périgueux et successivement maire-ajoint de Yves Guéna et Xavier Darcos) et Gérard Fayolle ( ancien Président RPR du Conseil général et ancien sénateur de la Dordogne) qui traçent une approche historique du Périgord de 1717 à 2017. On sera moins surpris de retrouver Guy Penaud et un Répertoire des loges maçonniques de 1747 à 1945 publié par la Société Historique et Archéologique du Périgord en 1976 et désormais épuisé. Pascal Serre complète ces travaux par une analyse de l’implantation de la maçonnerie en Dordogne mais aussi son activité de 1945 à aujourd’hui.

Les 22 portraits qui suivent sont, individuellement, associés à un contributeur qui s’est plongé dans chaque destin avec la rigueur de l’historien et un regard plus personnel. Cette diversité d’approche et de style donne à chaque récit une certaine unicité plurielle. Et puis, il faut le souligner, les auteurs se sont gardés de tout prosélytisme ; d’ailleurs, aucun n’a été retenu pour ses éventuelles convictions philosophiques ; francs-maçons et profanes se sont retrouvés par amitié et goût de l’histoire. Certains sont connus, d’autres moins, ou pas. Comme dise les francs-maçons : « réunissons ce qui est épars ». C’est réussi presque magiquement.

FM EN PERIGORD 21 copie

Notables et aventuriers

On découvre des parcours aussi rocambolesque que celui de Antoine de Tounens, inventeur d’empire en Araucanie et Patagonie, Pierre Lachambaudie, poète et anarchiste écorché, le créateur du journal local La Dordogne Libre, Dominique Joucla, Maxime Roux le très secret Préfet du maquis à la Libération, le fondateur de la Fédération international de Rugby Roger Dantou, le philosophe éclairé que fut Maine de Biran, le grand Mounet Sully… Tous avec une personnalité engagée et déterminée, marquant leur destin avec leur époque. Notables ou aventuriers, ils trouvèrent dans la maçonnerie une énergie solide dans leurs entreprises.

Comme le souligne Pascal Serre dans sa conclusion : « La franc-maçonnerie fut un moyen de tisser des liens identitaires par la pratique de la fraternité et de la solidarité ; si la maçonnerie est universelle, il n’en demeure pas moins qu’en Périgord, elle répond bien à une géographie à la fois naturelle et humaine. »

L’édition a été salué par Philippe Foussier, Grand Maître du Grand Orient de France ainsi : « Par tous ces parcours individuels retracés, c’est l’Histoire et l’institution qui prennent vie, tendues vers l’idéal d’une humaniét meilleure et plus éclairée. » Un homme qui salua tout autant cette initiative unique en France d’unir des femmes et des hommes autour de cet ouvrage unique.

Caroline Sewell

Francs-maçons en Périgord, 286 pages, Guillemets, 25 euros.

Pour le commander : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Ajouter un Commentaire

Charte des commentaires de lespritperigord.fr

lespritperigord.fr vous ouvre ses pages pour échanger avec la rédaction et les membres de sa communauté. C’est un espace de réaction, de discussion, d'information ouvert aux internautes inscrits. Les intervenants doivent donc répondre aux principes élémentaires du débat :

lespritperigord.fr est seul juge des messages qu’il met en ligne, ou non – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessous. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant les adresses de contact du site, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

Gardez à l’esprit qu’une attitude posée, polie et respectueuse envers les autres intervenants est toujours préférable pour un échange d’idées.

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n’y ont pas leur place.

Tout contenu contraire à la loi est proscrit : par exemple, l’incitation à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation tout comme la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats. Par ailleurs, les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

Les propos discriminatoires, sous toutes les formes, sont proscrits.

Évitez-le hors-sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations : ils n’apportent rien et peuvent induire en erreur.

Les plaisanteries de mauvais goût et les comparaisons douteuses sont souvent blessantes ou insultantes. Merci de les éviter.

Pour être compris de tous, rédigez des messages lisibles et compréhensibles : pas de langage SMS, de commentaires en majuscules ou en langue étrangère sauf exception.

La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam, n’est pas la bienvenue.

La publicité est également interdite sur lespritperigord.fr. Ne soumettez pas de liens commerciaux.

Il n'est intéressant de proposer aux autres lecteurs des liens que si un commentaire explicite leur contenu. Un lien seul est stérile et peut être assimilé à du spam.

Vous vous engagez à respecter les droits des tiers pour les textes et les images que vous soumettez. Avant de publier un contenu, posez-vous la question: "Ai-je les droits nécessaires pour le proposer ?"

Vous pouvez ne pas être d'accord avec un article de lespritperigord.fr. Expliquez ce qui motive votre commentaire, sans vous montrer agressif. La critique constructive oui ; les insultes non.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, ne lui répondez pas. Utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat. De plus, si le commentaire auquel vous répondez a été modéré, le vôtre peut devenir sans objet et être modéré à son tour.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de lespritperigord.fr moderation@lespritperigord.fr

Toute attitude contrevenant à cette charte peut être passible de bannissement du site.

Vous pouvez poser des questions aux journalistes de la rédaction dans les commentaires. Dans la mesure du possible, la rédaction répond aux interrogations des internautes de lespritperigord.fr

Enfin, souvenez-vous que vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de lespritperigord.fr se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat. Nous sommes seuls juges des messages que nous mettons en ligne ou non.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les gazouilladesde Pascal Serre

La visite à la Péniche

macron perigueuxA Périgueux, rarement visite de président de la République a été aussi fade que celle de Emmanuel Macron. De Poincaré à Hollande, chacun s’en était allé du traditionnel bain de foule. Pour Emmanuel Macron, nous avons, de loin, contemplé une visite virtuelle sur une péniche qui avait pris l’eau quelques semaines auparavant.

Lire la suite...

Mes bonnes adresses

AGEMA

IMPRIMERIE-FANLAC